• Marie Bartoleschi

Quand nos limites nous libèrent

Dernière mise à jour : 28 sept. 2020



Il existe des limites qui nous brident, qui rognent notre puissance personnelle : toutes nos pensées limitantes, tous nos blocages, toutes les petites boites dans lesquels nous nous enfermons.

Et il y a des limites qui, par un curieux paradoxe, nous libèrent : celles qui touchent à notre espace personnel, à nos valeurs, à notre vérité profonde. Nous avons tendance à chercher à l’extérieur de nous les réponses que nous avons en nous. Il en va de même pour la liberté.


Nous la cherchons dans l’absence de limites à l’extérieur alors que c’est justement en délimitant notre royaume intérieur que nous avons la possibilité de nous déployer librement et en toute sécurité.

Lorsque mes clients arrivent à mon cabinet, ils ont la plupart du temps beaucoup de mal à identifier leurs limites. J'aborde rapidement cette question car je sais à quel point cela peut avoir un impact sur la personne qui vient me voir. Je suis toujours étonnée de constater le degré de soulagement qu'ils ressentent, comme s’il se réappropriaient un espace dont ils peuvent enfin dessiner les contours. Certains de mes clients ont un tel besoin de comprendre leurs limites qu’ils peuvent aller flirter avec le danger afin d’aller toucher cette crête entre leur espace et ce qui est hors du cadre. Je remarque cela de façon flagrante lorsque j’accompagne des hauts-potentiels, qui peuvent se sentir perdus devant l’étendue de leur intensité et de leurs potentiels. C’est pour eux à la fois grisant et profondément insécurisant de ne pas toucher de limites.


La puissance personnelle a besoin de ces limites qui déterminent le respect et l’intégrité de l’être pour pouvoir se déployer sans freins et sainement.

Posts récents

Voir tout