• Marie Bartoleschi

Libérer un potentiel



Il est tellement souffrant de sentir ses potentiels en sommeil et de ne pas y avoir accès.


C’est comme de chercher un chemin pour aller dans un lieu paradisiaque et de tournicoter devant l’entrée. Vous savez quand vous avez envie d’aller dans un super spa, celui avec la totale, hamman, piscine naturelle, jacuzzi, nourriture délicieuse et saine, des gens extraordinaires… Votre famille vous attend, vous êtes à la bourre. Et de plus savoir où est l’entrée du chemin. Voici quelques clés qui vous permettront de soulager cette souffrance et de marcher le chemin de la libération


- C’est un chemin. Il n’y a pas de ligne d’arrivée. Prenez plaisir à contempler le chemin et à vous arrêter dans quelques motels 5 étoiles pour kiffer le voyage.


- Il faut respecter une certaine progressivité. Nous ne sommes pas des machines. C’est ce qui permet au voyage d’être fluide, doux et respectueux de soi.


- Travailler ses fondations est aussi important que l’expansion. Même si ce n’est pas glamour, même si c’est engageant. Même si personne ne vous voit quand vous êtes les mains dans le cambouis de vos fondations.


- Parfois on tombe, mais on peut se relever et recommencer


- Ne vous justifiez pas. Écoutez-vous. Faites-ce qui est juste et bon pour vous. Si vous ne le faites pas, vous ne pourrez jamais mettre vos potentiels en service de ce qui compte pour vous.


- Travaillez sur vos défis et prenez soin de vos forces. Pour garder une certaine harmonie et un équilibre.


- Faites des choix profonds, même si cela vous coûte sur le moment. A long terme ce sera bien plus profitable. Des choix en lien avec vos valeurs, vos limites, vos rêves

Hier, j’ai intégré dans chacune de mes cellules comment appeler ma clientèle d’âme et devenir magnétique. C’est rentré au post et pas qu’un peu.


Ça fait des années que je travaille avec les meilleurs pour ça et que je le comprends sous tous les angles. My god ce que j’ai tournicoté autour du chemin. Je crois que j’ai juste envie de célébrer ça !


Ce tournicottement.


Et à m’aimer là-dedans car qu’est-ce que j’ai grandi dans cet espace. J’ai rencontré des personnes hyper intéressantes. J’ai vécu des expériences folles.


Et j’ai envie de rire de bon cœur parce que tout était déjà là et qu’il y a un côté jouissif à en prendre conscience.


L’année dernière j’ai voyagé à travers le monde, j’ai généré beaucoup d’argent pour les autres, j’ai aimé chaque seconde, j’ai aimé des gens extraordinaires. J'ai travaillé pour des gens et avec des gens hors-normes.


J’ai fait des choses que je n’avais jamais fait.


En début d’année, j’ai posé l’intention de vivre quelque chose d’encore plus grand dans ce qui compte pour moi. Ça n’avait pas de bon sens. Ce n’était pas logique, cartésien. Je devais tout recommencer à zéro.


Mon mental me disait : « ca va oui, tu vas te calmer, on va poser une petite intention, tu es jeune, tu es imparfaite, tu n'es pas prête ! ».


Mais non, je ne l’ai pas fait.


J’ai posé une intention pure et j’y ai cru si fort que j’ai commencé à le faire…. j'ai commencé à me reinventer comme jamais je ne l'avais fait.


J'y ai cru avec le coeur et avec chaque des cellules de mon corps



5 vues

Posts récents

Voir tout