• Marie Bartoleschi

La source de nos choix

Dernière mise à jour : 27 sept. 2020


Nous nous questionnons souvent afin de prendre les bonnes décisions. Une des clés pour identifier la justesse de nos choix est de vérifier de quel espace nous prenons ces décisions.

En apprenant à identifier l’énergie liée à ces parts de nous-même, nous n’avons plus besoin d’aller chercher des conseils et des orientations à l’extérieur. Il nous suffit de nous connecter à notre vérité intime ou de repérer si nous en sommes coupés.

Cette vérité est souvent recouverte par des couches et des couches de suradaptation, de défensives, de pensées limitantes qui nous coupent de celle-ci. La décision est alors prise à partir de ces espaces, plutôt qu’en lien à nous-même.

Cela peut être un espace de souffrance. Le choix sera alors dicté par l’impérieuse nécessité de fuir la blessure sous-jacente. Lorsque nous sommes dans nos défensives qui protègent des espaces souffrants, nous réagissons en automates. Notre seul et unique moteur est alors l’évitement de la souffrance et non pas la recherche de ce qui nous correspond.

Ce peut être d’un espace carencé. Notre moteur devient alors la peur du manque, le besoin compulsif de combler un vide. Cette peur peut ainsi nous conduire à accepter un partenaire de vie ou un travail qui ne comblent pas nos aspirations par peur de ne pas trouver mieux.

Afin de redevenir maître de nos décisions, il est important de connecter avec un espace sain et juste pour nos prises de décisions.

Cela demande une grande connaissance de nous-même et de nos modes de fonctionnement. Apprendre à nous connaitre sur le bout des doigts et à nous regarder agir, nous demande beaucoup d’intégrité et d’humilité pour identifier ce qui relève de ce que l’égo a mis en place pour nous protéger de nos souffrances, d’une aspiration plus profonde de notre âme.

17 vues

Posts récents

Voir tout